Parfois, il arrive que les pièces d'un puzzle trouvent presque naturellement leur place au bon endroit, et s'accordent tels des aimants. Une situation qu'a connue la céramiste et designer Ann Van Hoey lorsqu'elle entreprit la réalisation d'un projet de design social. 

A+A by Ann Van Hoey

Elle présenta donc son idée à Den Ateljee, un atelier protégé pour adultes handicapés. Elle y fut bien accueillie : suite à une modification de la législation, Den Ateljee devait trouver d'autres sources de financement. La proposition d'Ann Van Hoey lui plut d'emblée. Cela marqua le début d'une belle collaboration.

De la combinaison du savoir-faire et de l'organisation impeccable de Den Ateljee et du projet très particulier d'Ann Van Hoey a pris forme une collection de trois bols en grès, de taille et de couleurs différentes. Elle fut baptisée A+A, ce qui correspond à leurs initiales respectives. D'emblée, cela sembla l'appellation la plus logique pour désigner un magnifique produit censé couronner leur fructueuse collaboration.

Magnifique initiative à vocation sociale, incarnée par un objet de caractère et qui a séduit le grand public

test 1

Mais une pièce au moins manquait encore à cet ensemble pour en assurer la réussite. Concevoir et fabriquer une collection est une chose, encore faut-il en assurer la distribution. C'est là qu'intervient Serax, la dernière pièce du puzzle. La firme a permis de mener à bien cette magnifique initiative à vocation sociale, incarnée par un objet de caractère et qui a séduit le grand public. Toutes les clés du succès étaient réunies. Le trio a d'ailleurs intensifié cette collaboration, en confiant le conditionnement des bols A+A à Den Ateljee.

Le succès attendu ne se fit guère attendre. Certes, les chevilles ouvrières avaient d'abord envisagé une production à petite échelle. Mais par la forte demande, ils songent désormais à solliciter d'autres ateliers protégés, afin d'étendre la production.

Découvrez la collection

test 1
Hanging image

Il n'y a pas d'âge pour trouver sa voie. Ni pour changer de cap. C'est ce qu'a prouvé Ann Van Hoey, en décidant, à l'aube de la cinquantaine, de se concentrer totalement sur sa grande passion : la céramique. Dix ans et une kyrielle de prix et récompenses plus tard, les critiques positives continuent de pleuvoir dans la presse internationale.

Ann Van Hoey puise son inspiration des formes géométriques, pour créer et dessiner ses créations. Il lui restait à apporter sa pierre à l'édifice social. Avec A+A, c'est désormais le cas.

test 1